NOS BOTANIQUES
Découvrez quelques unes des principales botaniques utilisées pour nos préparations.
Utilisation
Depuis plus de 1000 ans, la récolte et l'usage des simples médicinales font partie intégrante des us et coutumes du village de Saint-Brice en Charente. Traditionnellement utilisées dans la fabrication de liqueurs artisanales, et autres teintures mères, l'art du Liquoriste consiste à sélectionner les fleurs, racines et baies et d'y appliquer les techniques d'extraction les plus adaptées. C'est sur cette base que nous avons développé notre savoir-faire.
Objectif
Nous nous efforçons d'opérer les mariages les plus harmonieux en sublimant les arômes et les principes actifs des plantes pour vous restituer tous les bienfaits de la Nature.
cueillette-djin-spirits
panier-en-main
DJIN PASSION
  • Genièvre

    Le genévrier commun ou genièvre (Juniperus communis) est un arbuste appartenant à la famille des conifères, couvert d’une écorce grise rugueuse, qui possède des feuilles en aiguilles très acérées. Les fruits (ou baies de genièvre) sont verts, puis deviennent noirs et cireux à l’approche de l’hiver. Ce n’est qu’à ce moment là qu’ils sont consommables. Leurs propriétés sont connus depuis l’Antiquité.

    Toniques, digestives et apéritives, les baies de genièvre stimulent l’estomac et favorisent l’élimination des gaz. Leur ingestion a également un effet dépuratif, détoxifiant et anti-inflammatoire tout en favorisant la protection rénal. Enfin, l’huile essentielle issue de fruits et des branches de l’arbre est un anti-inflammatoire et un antalgique puissant.


  • Cannelle

    La cannelle, originaire du Sri Lanka, provient de l’écorce intérieure du cannelier (Cinnamomum), qui est un arbre poussant dans les forêts sauvages. Récoltée au printemps les jours de pluie, celle-ci est ensuite mise à sécher plusieurs jours, étape où elle va prendre sa forme enroulée. Consommée principalement en tant que condiment dans la cuisine, elle présente pourtant de nombreuses propriétés thérapeutiques ; elle est d’ailleurs utilisée depuis plus de 5 000 ans aussi bien dans la médecine indienne que chinoise.

    Elle permet ainsi de soulager les troubles intestinaux, de calmer les douleurs dentaires, diminuer la fatigue ou encore donner de l’énergie. Ses atouts antimicrobiens et ses vertus amélioratrices de la santé sont, de nos jours, largement documentés et font d’elle une alliée santé précieuse.


  • Cardamome

    La cardamome (Elettaria cardamomum) est une plante herbacée vivace à rhizome originaire d’Asie du Sud-Est qui peut atteindre une hauteur allant de 2 à 5 m. Elle fait partie de la même famille que le gingembre et le curcuma et est utilisée depuis la nuit des temps dans la médecine ayurvédique (Inde). Son fruit séché, consommé traditionnellement comme une épice, est reconnu pour son efficacité dans le traitement des troubles digestifs mais aussi pour ses propriétés anti-inflammatoires et analgésiques.

    L’huile essentielle de cardamome permet, grâce à ses actions antimicrobiennes et antimycosiques, de réguler la flore intestinale. En diffusion, elle agit enfin au niveau des voies respiratoires, en purifiant l’air.


  • Piment

    Le Piment (Capsicum) est le fruit de cinq espèces de plantes. Il désigne plus communément le fruit consommé comme condiment ou légume. Très utilisé en médecine traditionnelle, le piment, du fait de sa richesse en vitamines et en capsaïcine, son principal principe actif, possède de nombreuses propriétés. Source d’antioxydants, sa consommation procure un effet stimulant et excitant en accélérant la circulation du sang dans les vaisseaux, ce qui contribue au renforcement de la tonicité physique, ainsi que des défenses immunitaires.

    Il est ainsi recommandé pour traiter un grand  nombre de pathologies telles que la grippe et le rhume. Il aide la digestion et protège également  des maladies cardio-vasculaires du fait de son action sur la formation du mauvais cholestérol. En outre, il est diurétique et sudorifique.


  • Sariette

    La sarriette (Saturejaest une plante vivace qui pousse principalement dans les régions méditerranéennes. Connue depuis l’Antiquité comme herbe aromatique, elle fut rejetée au Moyen Age pour ses effets aphrodisiaques perçus alors comme diaboliques. Ses vertus médicinales furent finalement réhabilitées par la célèbre religieuse bénédictine allemande Hildegarde de Bingen.

    Que ce soit sous la forme d’infusions, de décoctions ou encore d’eaux florales, la sarriette possède en effet de multiples propriétés: sa consommation permet de lutter contre les ballonnements, les digestions lentes, ou encore la fatigue. Outre ses effets toniques, c’est également un antibactérien puissant (huile essentielle).